Accueil > Tourisme > Saint Martin en Bref > 850 ans d’histoire


850 ans d’histoire

D’or à un buisson ou fouilloux de sinople chargé d’un Saint Martin d’argent partageant son manteau d’azur à un pauvre nu, aussi d’argent .

Description héraldique du Blason André Sarazin

Le blason adopté par la commune en 1990, signifie notre double enracinement, historique et géographique.

Le Fouilloux, c’est le “feuillu”, d’où nous tirons notre appellation de “foliosains” : un bois maigre, tardivement et incomplètement défriché, qui couvrait autrefois tout le pays.

Quant à Saint Martin, on ne sait pourquoi il fut retenu comme patron de la paroisse.

La paroisse fut fondée au Moyen-Age et on en trouve mention dans les archives, pour la première fois en 1149. Du Moyen Age date aussi la première église dont une ancienne carte postale garde la trace : on y voit, au premier plan, le vieil édifice, toute petite église pour une toute petite paroisse : la population, en 1688 est de 19 feux soit environ 85 habitants.

Paroisse pauvre, aussi. Une enquête économique, en 1788, décrit ainsi la situation: “Près d’Angers, entre des bois. Mauvais fonds, 113 à seigle. Peu de froment et d’avoine. Ni orge, ni lin, ni chanvre, ni blé noir, ni pommiers, ni châtaigniers : 213 en bois. Ne font commerce que de fagots qu’ils vendent à Angers.

En 1795, Saint Martin du Fouilloux fusionne avec la commune voisine du Petit Paris, plus importante (elle comptait 200 habitants en 1691).

Paroisse ancienne également : fondée vers 1146 autour d’une église offerte par Mathieu, seigneur de Belle Noue, partant pour la croisade. L’église du Petit Paris fut démolie en 1823.

Le bourg de Saint Martin connut au XIX siècle des transformations : transfert du cimetière (1848) ; construction de la Mairie-école (1862) ; reconstruction de l’église (1876), interrompue -voir la photo ci-dessous- et enfin achevée en 1913.

La proximité d’Angers a favorisé la croissance de la commune à partir de 1975 et les équipements scolaires, sportifs, commerciaux ont accompagné le développement de l’habitat.

Avec la mairie restaurée, installée dans l’ancien presbytère (1983), son centre-bourg aménagé et fleuri, Saint Martin du Fouilloux, composante d’Angers Loire Métropole depuis 1994 est aujourd’hui une commune dynamique, accueillante à tous égards.