Accueil > Archives > ÉTAT D’URGENCE : les directives du préfet


ÉTAT D’URGENCE : les directives du préfet
ÉTAT D’URGENCE : les directives du préfet

L’état d’urgence a été décrété par le Président de la République par deux décisions prises en conseil des ministres

dans la nuit du vendredi 13 au samedi 14 novembre 2015.


État d’urgence – consignes de sécurité

POSTURE VIGIPIRATE RENFORCÉE

La posture VIGIPIRATE RENFORCÉE est toujours en vigueur depuis septembre 2014.
Il convient d’en rappeler et d’en appliquer strictement les mesures, notamment pour l’organisation de manifestations sportives ou culturelles

CONSIGNES AUX ORGANISATEURS DE GRANDS RASSEMBLEMENTS

Les manifestations sportives et culturelles

Elles ne font pas l’objet d’une règle générale d’interdiction. Elles ont été recensées et leur sécurité est évaluée avec discernement.
Les organisateurs et les élus ont été sensibilisés sur les mesures de sécurité qu’il convenait de mettre en œuvre dans le cadre de la posture Vigipitrate renforcée, toujours en vigueur depuis septembre 2014. Le plan Vigipirate renforcé prévoit une surveillance accrue des gares, des aéroports, des transports en commun, le renforcement des patrouilles de surveillance, notamment lors des grandes manifestations :

  • ouverture des portes au moins une demi heure avant l’ouverture prévue afin de diminuer les files d’attente du public à l’entrée des salles de spectacle ;
  • renforcement du nombre d’agents de sécurité et sensibilisation de toutes les personnes, professionnelles ou bénévoles, chargées de la sécurité des grands rassemblements et spectacles ;
  • renforcement de la surveillance à l’entrée des établissements et sur les parkings de ceux-ci ;
  • ouverture systématique des sacs et paquets ;
  • le cas échéant, palpation aléatoire par des agents habilités ;
  • signalement immédiat aux services de police et de gendarmerie de tout évènement suspect ou de toute personne au comportement suspect ou qui refuserait d’ouvrir son sac ;
  • mise en place d’un affichage spécifique à destination du public : information sur l’ouverture des sacs, sur la mise en oeuvre de contrôle aléatoire ou de tout autre mesure relative au renforcement de la sécurité.

ET POUR TOUS

Des mesures ordinaires de bon sens

  • signaler tout objet présentant un caractère insolite et dont le propriétaire n’a pas pu être identifié
    localement ;
  • signaler les agissements ou comportements manifestement anormaux qui pourraient faire penser qu’un acte malveillant va être commis ;
  • se soumettre aux inspections des sacs, paquets, bagages à main, et aux palpations de sécurité ;
  • contrôler les livraisons et s’assurer de la légitimité des véhicules à accéder aux établissements
    (autorisation, identification) ;
  • contrôler les entrées des personnels des sociétés ou entreprises intervenant dans l’établissement ;
  • réaliser des rondes de surveillance des zones sensibles ou vulnérables à l’intérieur des établissements, et si besoin, mettre en place des agents rondiers supplémentaires, notamment pour la surveillance des parkings en sous-sol ;
  • éviter toute accumulation d’objets (cartons, palettes, sacs) à l’intérieur ou à proximité des bâtiments

Sorties et voyages scolaires

Ils sont à nouveau autorisés depuis le 23 novembre 2015, avec certaines restrictions :

  • Les voyages scolaires transitant par l’Ile de France et Paris ne doivent pas utiliser les transports en commun dans ce secteur. Les déplacements en bus privés y sont autorisés.
  • Aucune nuitée ne doit être prévue pour les scolaires en voyage en Ile de France et à Paris.

 

Pour en savoir plus : 

Dossier de presse

Des questions sur Vigipirate