Accueil > Non classé > Lutte collective contre les chenilles processionnaires du Pin.


Lutte collective contre les chenilles processionnaires du Pin.
Lutte collective contre les chenilles processionnaires du Pin.

A l’heure actuelle elles sont encore très discrètes. Car les températures ne sont pas encore assez froides, mais elles sont déjà bien présentes dans les pins et ne font que quelques millimètres. La chenille processionnaire du Pin est classée depuis le 25/04/2022 dans la liste des espèces nuisibles à l’Homme. L’espèce est en plein expansion en France.

La chenille consomme exclusivement des aiguilles de pins (pin noir, pin parasol, pin maritime, pin laricio …) et plus rarement d’épicéas. Elle possède comme moyen de défense de très nombreux poils urticants sur le dos (microscopiques à l’æil nu) mais lorsqu’ils sont expulsés par la chenille, ils se trouvent dans l’air et lorsqu’ils rentrent en contact avec la peau de l’Homme ils créent d’importantes démangeaisons, allergies voire un choc anaphylactique. Les animaux de compagnie peuvent aussi être touchés.

La lutte collective est aujourd’hui la bonne solution pour apporter une réelle réponse à cette problématique.

Pour cela :

  1. Récupérez une demande d’intervention, auprès de votre GDON, votre mairie ou la FDGDON 49
  2. Déposer-la en mairie, celle-ci les regroupera avant envoi à la FDGDON 49. Vous pouvez également nous l’adresser directement.
  3. Un technicien de la FDGDON 49 vous préviendra ensuite de son passage entre octobre et janvier et réalisera le traitement.

Le coût de l’intervention ? A partir de 17€ par arbre

N’attendez pas de voir les processions au début du printemps ; il sera trop tard et le risque d’urtications sera alors à son maximum.